Catégories
Art de vivre Cuisine Tonique

8 recommandations pour améliorer votre santé cognitive…et votre longévité

Il semble que la première préoccupation de santé en vieillissant, avant même les maladies cardiovasculaires et le cancer, soit la santé cognitive. Bonne nouvelle, les études démontrent que la prévention par les saines habitudes de vie a un très grand impact sur la réduction des risques de dégénérescence nerveuse.

Une corrélation entre la santé cardiovasculaire et la réduction de démence

Une étude récente, publiée le 21 août 2018, démontre une corrélation parfaite entre les niveaux de santé cardiovasculaire et la réduction des risques de démence. Cela signifie que plus vous avez une bonne santé cardiovasculaire, plus vos risques de démence sont faibles en vieillissant. Cette étude menée par l’Université de Bordeaux a porté sur 6 626 personnes d’âge moyen de 73,7 ans et a duré 16 ans. Les participants à l’étude étaient suivis pour sept (7) indicateurs d’une bonne santé cardiovasculaire : ne pas fumer, avoir un poids corporel optimal, l’activité physique, l’alimentation, le cholestérol et de glucose sanguin, de même que la tension artérielle. L’étude démontre que pour chaque indicateur présent à niveau optimal, le risque de démence était diminué de 10 %. Si tous les indicateurs étaient à un niveau optimal, la réduction du risque était de 70 %. Autrement dit, chaque facette de santé qui améliore la santé cardiovasculaire réduit aussi les risques de démence en vieillissant.

Plus spécifiquement pour l’alimentation, vous devez privilégier des aliments riches en Oméga 3 ayant une grande qualité nutritionnelle. Une étude a mis en évidence une réduction du risque de maladie d’Alzheimer de 54 % : la diète MIND (pour Mediterranean-DASH Intervention for Neurodegenerative Delay). Découvrez comment adapter cette diète avec les principes de notre Cuisine Tonique.

Les principales recommandations sont de manger suffisamment de :

Légumes verts feuillus

Au moins 6 portions/semaine – kale/chou frisée, chou vert, chou de Bruxelles, chou chinois/chou nappa, brocoli, laitue mélangée, épinards, bok choy…

Grains entiers

Au moins 3 portions/jour – quinoa, riz sauvage, chia

Noix

Au moins 5 portions/semaine – amandes, cajou, pacanes, pistaches

Petits fruits

Au moins 2 portions/semaine – camerise, bleuet, framboises, cassis

Légumineuses

Au moins 3 portions/semaine – assurez-vous de faire tremper vos légumineuses avant de les cuire afin de réduire le maximum de glucides

Poisson

Au moins 1 portion/semaine – truite, saumon, maquereau, doré, dorade, morue

Volaille

Au moins 2 portions/semaine – poulet, dinde, pintade, canard

Vin

1 consommation/jour – de préférence biologique ou issus de l’agriculture raisonnée (voici nos 5 vins chouchous du moment)

Il est aussi conseillé de réduire le plus possible la consommation de viande rouge, beurre, margarine, fromage, desserts et aliments transformés.

Article tiré du blogue Vitoli d’Eric Simard.


Vous avez aimé ce contenu ? En voici d’autres qui pourraient vous intéresser !

Vivre jeune plus longtemps
  • Du 14 au 18 août
  • Retraite animée par Eric Simard

La longévité en santé vous intéresse ? Comment faire pour conserver vos capacités le plus longtemps possible ? Comprenez mieux ce que font les populations centenaires et ce les études scientifiques récentes peuvent nous apporter comme astuces pour bien vieillir. 

5 façons de favoriser une interaction bienveillante avec une personne atteinte d’Alzheimer

Que ce soit dans un contexte personnel ou professionnel, afin de favoriser une meilleure interaction une personne atteinte de cette maladie, il est important de prendre en considération quelques aspects.