Catégories
Art de vivre

97 ans et demi en santé… pourquoi pas?

Tiens! C’est l’heure de la récréation. Je vous offre une petite pause rigolo, gracieuseté du site américain Blue Zones. Il suffit de s’inscrire (ouais, je sais… encore un mot de passe!) et on peut remplir un petit sondage de cinq minutes pour avoir un portrait global (très très global, j’en conviens) de notre longévité.

En cinq minutes, le sondage nous révéle notre âge biologique, notre espérance de vie, nos chances de vivre longtemps sans maladie ainsi que les années de vie qu’on risque de gagner (ou d’hypothéquer!) grâce à notre mode de vie. Voici le questionnaire. Cliquez sur « Start now », inscrivez-vous (zip12000), et revenez à l’onglet « Vitality Compass » pour répondre au questionnaire. En français, le concept de Blue Zones est souvent nommé « vivre 100 ans en santé ». Je préfère la version française…

Le questionnaire, en anglais évidemment, s’appelle le Vitality Compass. Une petite boussole pour voir si notre santé ne serait pas en train de perdre le nord! Ma copine, Nathalie, a vu ça à Oprah (probablement en allaitant son nouveau poupon!).

Bref, si je me fie à leurs résultats, mon âge biologique serait de 36,5.  J’en ai 43.  Malheureusement, par « âge biologique », ils veulent dire l’âge « intérieur » de mon corps. Ça veut dire que j’ai l’air plus jeune que mon âge… mais juste pour une caméra qui se promènerait dans mes veines. Pas d’chance!

Bonne nouvelle cependant, le sondage me dit aussi que j’ai le potentiel de vivre jusqu’à 97,5 ans et que je devrais être top shape jusqu’à 85, à condition de conserver les mêmes habitudes de vie. Lorsqu’on a répondu au sondage, ils nous suggèrent une petite liste de choses à améliorer, avec l’impact -en jours de vie de plus!- que cela pourrait avoir sur notre santé. Si je suis leurs recommandations, je devrais être bonne pour me rendre à 100 ans. (mon chum est pas sorti du bois!).

Évidemment, c’est tout sauf un examen médical mais cela donne un portrait de l’impact de notre mode de vie sur notre longévité. Et ça donne des pistes concrètes pour… faire durer le plaisir!

En voici une qui a compris ça :

À bientôt!

Lucie
p.s. : Suivez-moi sur Facebook! Cherchez « Lucie Octeau ».