Catégories
Exercices

Confessions d’une coureuse

Par Lucie Octeau
Tombée dedans quand elle était petite

J’ai trois confessions à vous faire.

Ma première confession :

Si j’écris moins souvent ces temps-ci, c’est parce que je tiens à faire une plus grande place aux animateurs et thérapeutes et qu’ils ont besoin de se faire tirer l’oreille. Leur savoir et leur expertise me sont précieux dans ma propre vie alors je les encourage à venir partager ici un peu de leur passion avec vous. Aussi, je leur cède la place aussi souvent que possible. Tant qu’à parler d’eux… avez-vous des demandes spéciales, des sujets dont vous aimeriez qu’ils nous jasent?

Ma deuxième :

À la grande surprise de Josée à qui Jocelyna Dubuc l’a appris cette semaine, je n’habite pas au Spa Eastman et je n’y ai pas de bureau non plus. J’habite à Oka, à très précisément 172 km du Spa Eastman. Mais entre le Spa Eastman et moi, la distance n’a pas d’importance. Entre nous, c’est comme une histoire d’amour passionnée : je l’ai dans la peau!

J’ai vécu mon premier séjour au Spa Eastman en 1992. Ce séjour a changé ma vie. Pour la première fois, j’étais MA priorité. Par la suite, au fil des ans et de mes séjours au Spa, j’y ai puisé des pistes pour m’aider à vivre mieux : certains soins, qui m’ont vraiment permis de lâcher prise, des ateliers et conférences, qui m’ont ouvert l’esprit sur des informations ou des approches qui me faisaient du bien, des moments de partage avec d’autres clients ou avec des membres de l’équipe, des suggestions de lecture enrichissantes, un entraînement en piscine par-ci, une session de méditation par-là, entrecoupés d’une bonne bouffe et d’un petit verre de vin bio…

Maintenant, pour moi, le Spa Eastman c’est un mode de vie. Nous partageons les mêmes valeurs : manger sainement sans sacrifier le plaisir, intègrer l’activité physique à ses habitudes, gérer son stress, privilégier le développement durable et le tout, dans le plaisir, le plaisir et encore le plaisir! Ce qui est tout à fait dans le ton du nouveau forfait Immersion santé et mieux-être dont on dit qu’il célèbre « L’Art de vivre en santé… »!

Aussi, c’est avec bonheur que j’anime ce blogue depuis février 2008 et que j’anime maintenant également la communauté des amoureux du Spa Eastman sur Facebook et Twitter. Mais, Josée, ben non, je n’habite pas à Eastman!  ; o)

Dernière confession :

J’ai repris l’entraînement ce matin. Oui, oh! horreur! j’avais cessé pendant l’hiver et cela sans raison valable. La neige ou le froid ne sont même pas un prétexte : j’ai fait un séjour en Floride et je n’ai pas couru davantage. J’ai donc fait cinq joggings en quatre mois d’hiver. Misérable! Mais, qu’à cela ne tienne, le beau temps m’a tiré dehors ce matin et, de neuf minutes en neuf minutes, j’ai enfilé 40 minutes! Les coureuses que j’ai croisées vous diraient probablement que j’avais l’air d’être au bord d’exploser mais j’ai réussi! Il faut dire que cette technique de courir neuf minutes et marcher une minute, ça fait pour moi de vrais miracles. Revoyez de quoi il s’agit dans ce billet de Nathalie Roy au paragraphe « Durée et fréquence de course ».

Là-dessus, que ce magnifique printemps soit pour chacun de vous l’occasion de prendre soin de vous, de vous retrouver, de vous choisir comme priorité. Et que Pâques soit le prétexte… à célébrer la vie en mangeant un gros lapin de chocolat noir!

Lucie

p.s. Grosse promotion en cours jusqu’au 30 avril : réservez un séjour de deux nuits et vous pourrez ajouter une nuit d’hébergement de plus pour 20 $! Détails : cliquez ici.