Catégories
Art de vivre

Contrez la déprime avec un truc qui marche!

Ce billet donne suite au commentaire que Véronique me laissait récemment à propos de l’article « Rien ne sert de courir… il faut bouger souvent ». J’ai fait mes devoirs et je suis prête à vous partager ce que j’ai trouvé.

Oui, la marche a des effets bénéfiques sur la santé. Marcher avec entrain de façon régulière peut diminuer le taux de gras, améliorer la digestion et constituer une activité aérobique bénéfique pour le cœur, les poumons et la musculature. Le fait de marcher cinq kilomètres par jour, cinq jours par semaine, réduirait le risque de crise cardiaque de 18 pour cent chez les femmes. 

L’exercice que représente la marche peut être aussi efficace que certains antidépresseurs dans des cas de dépressions légères à modérées. Chez les médecins ayant répondu à cette étude, 93 % ont aussi admis avoir déjà prescrit des antidépresseurs faute d’alternatives et 78 % croyaient qu’un autre type de traitement aurait pu avoir de meilleurs résultats… Cet autre type de traitement pourrait bien s’appeler l’écothérapie.

Et l’écothérapie, c’est ni plus ni moins… jouer dehors. Marcher à l’extérieur serait beaucoup plus profitable que marcher à l’intérieur. Selon une autre étude, 71 % des participants confirmaient se sentir moins déprimés après une marche à l’extérieur, alors que 22 % disaient avoir senti une plus grande déprime après avoir marché à l’intérieur d’un centre commercial.

Certains pays ont même intégré officiellement l’écothérapie au traitement de la dépression. C’est le cas des Pays-Bas et de la Norvège, notamment, qui émettent carrément des prescriptions de séjours en care farms (que je traduirai librement par « lieu de vacances santé en pleine nature »).

Quand le Spa Eastman a construit son grand pavillon en 2000, quelques-uns s’étonnaient de voir la dimension du gymnase intérieur, finalement pas très grand pour un établissement qui fait la promotion de l’activité physique. C’est que, chaque fois que le temps le permet, un maximum d’activités se déroulent à l’extérieur (trois marches par jour, sessions de yoga au bord du lac, aquagym, ballon suisse, etc.) Le Spa profite donc du plus grand gym vert dont on puisse rêver! Un décor de montagne et de forêt qui se prête à merveille à un atelier pratique d’un week-end complet portant sur la marche « Un pas vers Compostelle ».

La marche anti-stress du Spa Eastman est aussi une fascinante façon d’expérimenter le pouvoir de la marche. Cette marche méditative a été créée par Jocelyna Dubuc (la présidente) aux premières années du Spa Eastman et elle est toujours aussi pertinente. Il m’est arrivé de l’animer quelquefois, à l’époque où je travaillais au Spa Eastman, et j’étais souvent très étonnée des commentaires que l’expérience soulevait : certains se sentaient plus grands qu’avant la marche, d’autres avaient eu l’impression que leurs genoux se déliaient ou encore qu’ils respiraient profondément pour la première fois depuis très longtemps… Ça me troublait à l’époque et ça me trouble encore. Pourquoi diable attendons-nous d’en arriver là avant de faire quelque chose?

L’organisation mondiale de la santé prédit que la dépression sera au second rang des causes d’incapacité en 2020.  Ça vous dirait qu’on essaie de leur donner tort?

Alors hop! Tout le monde dehors!

Lucie

Références :
1) Cooper Institute for Aerobics Research. Lire les détails ici.
2) Mental Health Foundation. Lire l’étude
3) 
Green Walking Beats the Blues
4) Lire le document de l’OMT.