Catégories
Cuisine Tonique

Défi : pâté chinois sans viande!

Par Lucie Octeau
Bloguemestre

Ne vous fiez pas qu’à la photo sinon vous risquez de trouver mon pâté chinois pas mal étrange! Mais vous aurez à la fois les croquettes ET le pâté chinois pour une seule et même recette! On y va?

Je me suis lancée un défi hier : cuisiner un pâté chinois traditionnel mais sans viande (un véritable affront au célèbre « steak, blé d’inde, patate » de Môman dans La Petite vie! ). J’ai bien trouvé quelques recettes sur le Web mais puisque j’avais aussi envie d’essayer la recette de croquettes de lentilles du livre de recettes du « Spa Eastman à votre table », j’ai décidé de faire d’une pierre deux coups.

J’ai donc suivi la recette de croquettes de lentilles mais j’ai utilisé la moitié de la préparation comme étage de base de mon pâté chinois. Et vous savez quoi? Même à l’apparence, cela ressemblait étrangement à de la viande! En prime, c’était si savoureux que j’ai dû chasser mon homme qui n’arrêtait pas de piquer sa fourchette dans la préparation!

Voici donc la recette officielle, telle que publiée dans le livre de recettes du Spa. J’y ajouterai parfois mon commentaire, marqué d’un astérisque et de caractères italiques.

Croquettes de lentilles

Ingrédients

– 500 ml (2 tasses) de lentilles vertes du Puy, triées et lavées
– 1 oignon espagnol moyen (250 g. / 8 oz.) haché finement
– 1 poivron rouge (200 g / 7 oz) en brunoise
– 5 ml (1 c. à thé) de garam masala
– 10 ml (2 c. à thé) d’ail haché
– 1 ml (1/4 c. à thé) de piments rouges broyés
– le jus d’un citron
– 1,5 litre (6 tasses) d’eau
– sel, au goût
– 250 ml (1 tasse) de farine d’épeautre
– 30 ml (2 c. à soupe) de cari en poudre doux
– 5 ml (1 c. à thé) de curcuma moulu
– 15 ml (1 c. à soupe) de cumin moulu
– poivre, au goût
– 60 ml (4 c. à soupe) d’huile d’olive

* j’avais fait tremper mes lentilles quelques heures au préalable, ce qui n’est pas vraiment essentiel avec les lentilles… mais ça, je l’ai lu après!

1. Dans une casserole, mélanger les lentilles, l’oignon, le poivron, le garam masala, l’ail, les piments rouges broyés, le jus de citron et l’eau. Saler, puis porter à ébullition. Réduire le feu et cuire à découvert 30 minutes à feu moyen. Bien égoutter à l’aide d’une passoire. Réfrigérer 15 minutes.

* je n’avais pas de garam masala alors je l’ai préparé en m’inspirant de la recette qu’on retrouve dans «Cuisiner avec les aliments contre le cancer» de Richard Béliveau et Denis Gingras : 2 c. à soupe de graines de cumin, 2 c. à soupe de graines de coriandre, 2 c. à soupe de grains de poivre noir, 1 c. à soupe de graines de cardamome, 1 c. à thé de clous de girofle entiers, 1 bâton de canelle en morceaux, 1 c. à thé de muscade moulue, 1/2 c. à thé de safran.

2. Préchauffer le four à 400 degrés F.

* À cette étape, puisque j’avais l’intention d’utiliser la préparation pour faire des croquettes ET pour faire le pâté chinois, j’ai triché un peu et j’ai ajouté environ 1 tasse de quinoa cuit au mélange, question d’augmenter le volume tout en ajoutant des protéines. J’ai utilisé un peu plus de la moitié de la préparation pour faire la base de mon pâté chinois. Que mon homme a achevé de garnir comme dans le bon vieux temps : blé d’inde, patate!

3. Dans un grand bol, mélanger la farine, le cari, le curcuma et le cumin. Saler et poivrer. Réserver un tiers. Mélanger la préparation aux lentilles avec le reste de la farine aux épices. Façonner les croquettes, puis les passer rapidement dans le tiers de farine réservé.

4. Dans une grande poêle, chauffer 30 ml (2 c. à soupe) d’huile et y faire colorer la moitié des croquettes une minute de chaque côté. Déposer sur une plaque tapissée de papier parchemin. Répéter les mêmes opérations avec le reste des croquettes. Enfourner de 5 à 6 minutes.

Note 1 : Au Spa Eastman, nous utilisons la farine d’épeautre. Si vous n’en avez pas sous la main, utilisez de la farine tout usage non blanchie.
Note 2 : Avoir les mains légèrement farinées aide à façonner les croquettes en évitant qu’elles collent trop aux mains.

* évidemment, j’ai lu la note 2 trop tard…  ; o)

Après leurs 5 minutes au four, j’ai laissé les croquettes refroidir avant de les placer en sac de plastique au frigo. La recette complète prévoyait 8 croquettes, j’en ai fait 4 avec la préparation restante. Elles ne demandent plus qu’à être réchauffées!

Quant au pâté chinois, c’était un véritable festin! Mais il avait tellement (simplement, uniquement rien-que-ment) juste l’air d’un pâté chinois que cela ne valait pas le coup de le prendre en photo! D’où la jolie photo des croquettes, tirée du livre, qui décore ce billet!

Je vous invite à essayer cette recette. Surtout, revenez nous laisser un commentaire pour nous dire comment vous l’avez trouvée!

Manger santé, combien ça coûte?

Cela fait une éternité que je n’ai pas acheté de boeuf haché alors je ne peux pas comparer. Mais si je considère le coût des deux tasses de lentilles, d’une tasse de quinoa, des légumes de la préparation, du blé d’inde, des patates, de la farine, des épices incluant le coûteux safran ( !) , j’estime que le pâté chinois ( 4 énormes portions pour adultes) et les 4 grosses croquettes ont dû coûter quelque chose comme… à peine plus de 7 dollars! Pour nous deux, cela représente 4 repas, auxquels s’ajouteront peut-être cinq dollars de légumes d’accompagnement lorsque nous mangerons les croquettes.

Cela veut dire 8 repas nous auront coûter 12 $, soit 1,50 $ par repas par personne!!!

Un panier d’épicerie sans viande coûte assurément moins cher qu’un panier rempli de filets mignons et de canard. À mon avis, certainement beaucoup moins cher qu’un panier chargé de boeuf haché, de poulet et de viande froide aussi.

Qu’est-ce que vous en pensez?

Lucie