Catégories
Exercices

Exercices pour assouplir la mâchoire

Article écrit en collaboration avec Louise Arseneau, soprano, coach vocal, instructrice certifiée en yoga, conceptrice d’une formation de yoga de la voix.

Détendre la mâchoire


Quand nous travaillons notre voix parlée ou chantée, il est impératif d’apprendre à détendre tout notre corps, en particulier la mâchoire et la
langue, qui font partie intégrante de l’appareil vocal.

La mâchoire est une région où les tensions s’accumulent sans que nous en
ayons conscience. Ce n’est que quand nous ressentons de la douleur, ou
quand le dentiste nous dit que nous usons nos dents à force de les frotter
les unes contre les autres (grincement des dents la nuit), que nous nous
rendons compte que notre mâchoire est bel et bien tendue. Une mâchoire
crispée a un effet sur la langue, la nuque et la gorge, qui deviennent tendues également, ce qui retient la voix à l’intérieur, parce qu’elle manque de puissance et de projection. Alors, comment peut-on détendre la mâchoire, la langue et toute cette zone ?

Tout d’abord, prenez conscience de cette région corporelle. Plusieurs fois
dans la journée, arrêtez-vous quelques instants afin de vérifier comment
vous vous sentez physiquement. Observez votre mâchoire. Est-elle relâchée ou tendue ? Observez votre langue. Est-elle bien déposée derrière les dents du bas ou collée au palais ?

Quelques exercices pour assouplir la mâchoire


Si vous constatez que vos dents sont serrées et que votre langue repose derrière les dents du haut, voici quelques exercices simples à pratiquer.

Le bâillement


Bâiller est un geste naturel qui permet de détendre l’appareil vocal en profondeur (gorge, mâchoire, visage, langue) et le diaphragme. Bâiller vous permet également d’oxygéner le corps en entier. Il suffit de laisser venir naturellement un premier bâillement, sans forcer, et plusieurs autres suivront. En prime, si vous bâillez devant des personnes, vous leur permettrez de se détendre et elles se mettront à bâiller à leur
tour. Le bâillement est contagieux. Allez-y, bâillez en solo, en duo ou en choeur, c’est bon pour la santé !


Le gue-oua


Cet exercice permet de prendre conscience des mouvements de la langue et de la mâchoire, et de les détendre. Il suffit de vous amuser à prononcer à quelques reprises cette phrase : le gue, le gue, le gue, le gue, oua, oua, oua oua. Le gue : la mâchoire est lourde et immobile ; la langue bouge. Oua oua : la mâchoire inférieure bouge, descendant sur le a et se refermant sur le ou ; la langue reste immobile, bien déposée derrière les dents du bas.

Entrouvrir les lèvres


Relâchez pour entrouvrir les lèvres plusieurs fois par jour, n’importe où, n’importe quand : en conduisant, devant l’ordinateur ou la télévision, etc.

Article issue du Livre qui fait du bien, l’art de vivre façon Spa Eastman, disponible ici.