Catégories
Cuisine Tonique

Gâteau au chocolat, à l’orange à se rouler par terre!

Dimanche, j’ai reçu des amis qui étaient à la veille de partir pour quelques mois sur leur bateau. Pour avoir moi-même vécu plus de huit mois sur un voilier il y a deux ans, je sais qu’il y a quelques extravagances qu’on ne s’y permet pas, notamment quand vient le temps de cuisiner (comme salir trop de vaisselle; parce qu’on économise l’eau!). J’ai donc voulu les gâter un peu et leur préparer un petit dessert maison dont ils se souviendraient. Je n’avais encore jamais fait ce gâteau au chocolat et à l’orange. En voyant l’appétissante photo, j’avais imaginé que la recette était très compliquée… quelle erreur! Si j’avais su, je l’aurais fait bien avant…

J’ai eu un plaisir fou à le préparer. Il est tout simple, facile à faire et spectaculaire en prime. Moi, un gâteau sans farine, je n’avais jamais vu ça. Mais en plus, comme je l’ai piqué dans le livre de recettes du Spa Eastman, c’est un gâteau « santé » ce qui a le don de me donner bonne conscience.

Il faut voir la meringue se colorer graduellement lorsqu’on intègre le cacao… Et la magie du glaçage! Un petit tiers de tasse de lait de soya bien chaud qui fait littéralement fondre de plaisir le chocolat noir en une sauce d’une onctuosité pas possible, le genre qu’on fait exprès d’être maladroit pour être sûr d’en avoir partout sur les mains et d’être obligé de lécher… Tout simplement sublime!

Et, au risque de me répéter, ça s’appelle quand même un dessert santé. Bon, là où ça devient moins santé, c’est pour le copain qui en a repris deux fois… mais à part ça, l’affaire est chocolat!

Voici la recette :

Gâteau au chocolat et à l’orange

Ingrédients pour le gâteau :
8 blancs d’oeufs tempérés (soit environ 240 g)
115 g (1/2 tasse) de sucre de canne fin
80 g (environ 3 oz) de poudre de cacao non sucrée
5 ml (1 c. à thé) de poudre à pâte (sans alun)

Ingrédients pour la garniture :
250 ml (1 tasse) de marmelade d’oranges aux épices*

Ingrédients pour la ganache :
125 ml (1/2 tasse) de boisson de soya
210 g (1 1/3 tasse) de chocolat noir à 70 % concassé en petits morceaux

Et le zeste d’une orange.

1. Préchauffer le four à 180­ degrés C (350 F)

2. À l’aide d’une mixette, fouetter les blancs d’oeufs en ajoutant progressivement le sucre jusqu’à l’obtention d’une meringue bien montée. Tamiser ensemble la poudre de cacao et la poudre à pâte. Incorporer très délicatement à la meringue à l’aide d’une spatule. Verser dans un moule à charnière de 20 cm (8 po) de diamètre préalablement bien graissé et fariné (pas plus grand sinon le gâteau sera trop mince pour la suite). Enfourner aussitôt de 25 à 30 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre du gâteau en ressorte propre. À la sortie du four, laisser tiédir 5 minutes, puis démouler. Déposer sur une plaque et réfrigérer 30 minutes.

3. Couper le gâteau en deux à l’horizontale. Garnir une moitié du gâteau avec la marmelade et recouvrir de l’autre moitié du gâteau.

4. Dans une casserole, porter la boisson de soya à ébullition, puis la verser sur le chocolat (faites-le en trois fois; le chocolat fondra facilement). Mélanger jusqu’à l’obtention d’une texture bien lisse et procéder ensuite au glaçage du gâteau (sans trop attendre parce que si ça refroidit et ça fige, vous allez m’en vouloir…). Décorer avec le zeste d’orange.

5. Servir frais.

6. Et essayer de ne pas se rouler par terre devant les invités parce que ça manque de classe!

C’est bon! Ça n’a aucun sens!

Essayez-le. Vous m’en donnerez des nouvelles!

Lucie

* Pour la marmelade, j’ai triché. J’ai utilisé une marmelade achetée à l’épicerie mais j’ai vu, après coup, que j’avais aussi une petite recette toute simple, du Spa Eastman toujours, facile à préparer en une quinzaine de minutes. Si vous la voulez, écrivez-moi et je l’ajouterai aussitôt!

** Je serai au week-end de méditation avec Eugénie Francoeur, ce vendredi le 21; je vous en reparle dès que possible.

*** Je commence à apprivoiser Facebook… vous pouvez m’y trouver en recherchant « Lucie Octeau »…