Catégories
Art de vivre Exercices

Le Shinrin Yoku, démystifié

J’ai des instants de Nature gravés dans mon cœur et j’aimerais à travers les mots qui suivent toucher votre cœur en vous présentant le Shinrin Yoku (SY).

Découvrez le SY en 5 questions; et laissez vous charmer par cette pratique ancestrale.

D’où vient le Shinrin Yoku ?

C’est une pratique japonaise qu’on est tenté de traduire par « Bains ou immersions en forêt. » Ce serait toutefois plus juste de traduire l’essence du SY comme « la voie de la forêt. » Mais encore là, c’est bien plus que cela. Pour les japonais, comme pour d’autres cultures, notamment toutes les cultures autochtones, la Nature est sacrée.

La Nature fait partie de l’être humain et l’être humain fait partie de la Nature. C’est l’essence de la pratique du Shinrin Yoku.

Quels en sont les bienfaits ?

Nous savons intuitivement depuis des millénaires que la Nature nous fait du bien. Toutefois, ce n’est que depuis les années 80, grâce aux recherches faites tout d’abord au Japon, et maintenant, partout ailleurs dans le monde, que les articles scientifiques abondent sur les bienfaits de la Nature.

Les études[1] démontrent une amélioration tant au niveau physique que psychologique. Notamment, la réduction du stress, du niveau d’anxiété, des états dépressifs, des troubles du déficit de l’attention, et ainsi qu’une amélioration des capacités réflexive et cognitive. On note aussi une amélioration des fonctions des systèmes cardiovasculaire, nerveux et immunitaire, en plus d’une vitalité et espérance de vie accrues.

Pour moi, la pratique du Shinrin Yoku est beaucoup plus qu’une pratique de réduction du stress ou de médecine préventive ou thérapeutique. De fait, l’ensemble des études tend à démontrer que l’immersion en Nature génère aussi des sentiments accrus de plénitude et une expérience de transcendance ainsi qu’une interaction sociale améliorée1.

Par quel mécanisme me direz-vous? En fait, il semble qu’il y ait plusieurs mécanismes d’impliqués, l’un des plus étudiés est la présence de phytoncides. Ce sont des huiles essentielles émises par les végétaux pour se protéger, entre autres, contre certaines bactéries et champignons dans leur environnement[2].

Quelle est la différence entre le SY et une randonnée en forêt ?

Le SY est bien plus qu’une randonnée pédestre. Je suis moi-même une amoureuse de randonnée. Bien que ces 2 activités soient des marches, elles sont très différentes sous plusieurs aspects.

Un des premiers aspects est l’intention avec laquelle ont part faire une marche en forêt. Une grande partie des randonneurs.ses, moi incluse, a l’intention de profiter de la forêt et de faire de l’exercice et de parcourir une certaine distance. En chemin, on en profite pour partager avec une amie, ou avec d’autres randonneurs.ses.

En SY, c’est le/la guide certifié.e[3], qui choisit le chemin, en fonction des éléments de son repérage des lieux fait la veille ou le matin même. Vous n’avez pas à choisir, vous vous laissez guider.

L’intention est toute autre : c’est de vous inviter à vivre une intimité avec la forêt et avec vous-même, dans l’instant. Bien que le temps de la séance soit prédéterminé, comme en randonnée, sauf si on se perd… Oui ça m’arrive de faire des détours, il n’y a pas de distance fixe à parcourir. La distance varie en fonction de la séance : de 1 km à 3 km. Outre la distance, la vitesse de la marche diffère. L’essence du SY, c’est la lenteur, avec elle un niveau de présence à soi et à notre environnement plus élevé. Il n’y a pas de performance, d’obligation, et grâce à l’accompagnement vous pouvez vous laisser guider à prendre le temps de prendre le temps.

Comment se déroule une séance ?

Une séance se vit en plusieurs étapes :

  • Le mot de bienvenue avec les instructions pour mieux vivre la séance;
  • Un historique des lieux et du SY;
  • Une marche lente en silence;
  • Des invitations à vivre différentes expériences selon ce que nous inspire la forêt (par exemple : des contemplations, des méditations, des impressions…la multitude des invitations est aussi riche et diversifiée que la forêt elle-même). Ces expériences sont entrecoupées, de moments de partage;
  • Puis finalement une cérémonie du thé et des consignes pour le retour.

La durée d’une séance de SY peut varier de quelques heures à une journée. Elle peut se faire de jour comme de soirée, de nuit, et en toute saison. Sa durée varie en fonction de l’intention, des groupes, de la saison, des sentiers, du lieu et des invitations possibles qui émergent de l’inspiration. En général, les marches durent entre 2 et 3 heures.

Comment amener le SY dans votre quotidien ?

On peut difficilement recréer l’expérience d’une séance de SY sans l’accompagnement d’un.e guide certifié.e. Toutefois, on peut amener l’esprit du SY dans son quotidien en allant prendre des marches, que ce soit dans des forêts naturelles, des parcs, des jardins botaniques et des arboretums, ou dans les parcs urbains. Y aller dans un esprit de contemplation avec le seul désir d’être et de vivre la Nature. Y aller en conscience de ses bienfaits. Ouvrir son cœur, s’émerveiller de tout ce qu’elle offre. Et peut-être concocter, à votre manière, une cérémonie de gratitude.

Le mot de la fin

J’aurais pu vous en dire plus long… j’étais lancée… avec la joie dans le cœur juste de vous parler du SY. Pour moi, c’est tout particulièrement touchant de le faire au Spa Eastman avec ses 15 km de sentiers, ses jardins et ses paysages.

Non seulement, cette terre est splendide en termes d’expériences tant par sa canopée, son panorama, ses ruisseaux et ses différents points d’eau. Cette terre est empreinte d’une intimité qui sied à l’art de vivre et aux valeurs de santé et de mieux-être du Spa.

J’ai une profonde gratitude pour toute l’équipe qui œuvre à nous faire vivre des expériences bienfaitrices, telles le Shinrin Yoku et bien d’autres. Merci.

Je vous invite à venir faire l’expérience, prendre soin de vous d’une manière différente, douce et enveloppante; de repartir peut-être avec un calme profond en disant « Je ne verrai plus la forêt de la même manière. »

À bientôt, au plaisir de se voir


Participez à une séance de Shinrin Yoku

Se ressourcer dans un hôtel près de Magog

La prochaine aura lieu le 14 juin de 14h30 à 16h30, à mettre à votre calendrier !


[1] Hansen M. et coll., 2017. Shinrin-Yoku and Nature Therapy: A State-of-the-Art Review. International Journal of Environmental Research and Public Health. V 14, p 851.

[2] Tsunetsugu Y. et coll., 2010. Trends in research related to “Shinrin-Yoku” (taking in the forest atmosphere or forest bathing) in Japan. Environ Health Prev MedJan; 15(1): 27–37.

[3] Après une formation et un processus de supervision d’une année on peut être certifié.e par l’Association des guides en Shinrin Yoku, pour de plus amples renseignements sur le SY, voir le site Internet suivant : https://www.shinrin-yoku-quebec.org/