Catégories
Art de vivre

Les grands principes de l’ostéopathie

Jean-Luc Géhant
Ostéopathe DO

Bonjour à toutes et tous!

C’est avec plaisir que je viens vous parler de mon métier, l’ostéopathie. Depuis la nuit des temps, les êtres humains utilisent la main pour calmer les souffrances d’autrui. Si la main est souvent l’expression de nos sentiments, elle peut être aussi un instrument de la guérison. L’ostéopathie est donc une médecine exclusivement manuelle. Son concept est né aux États-Unis dans les années 1870 et c’est A.T. Still, médecin chirurgien, ingénieur et homme curieux de la nature humaine, qui le premier édicta les grands principes de cette science.

Les grands principes

1- La structure gouverne la fonction et réciproquement. Ceci signifie que toute structure altérée implique une altération de la fonction. Si j’ai un pouce de moins à ma jambe suite à une opération, ou si je ne me nourris pas très bien et que j’ai un surplus de poids ou que je respire des effluves néfastes, il semble évident que ma démarche et ma posture vont se trouver modifiées, que mon cardio et ma respiration fonctionneront à bas régime, ce qui va diminuer mes capacités vitales, mon énergie, etc. Je vous invite à regarder le film «Supersize me»; la démonstration est saisissante.

2- Notion de globalité. C’est un des paramètres les plus importants de notre médecine. L’ostéopathie concerne toutes les parties du corps, du haut de la tête jusqu’ à la plante des pieds. La médecine traditionnelle, pour des raisons qui lui sont propres, a découpé le corps en parties spécifiques pour en faire des spécialités. Or il suffit de nous observer pour nous apercevoir que nous formons un tout indissociable où tout est inter-relié. En conclusion, l’ostéopathie concerne l’ensemble du corps et donc de chacun de ces composants.

3- Notion de mobilité. C’est un élément important du concept ostéopathique. Toutes nos structures bougent en permanence et cette mobilité est essentielle et primordiale à notre fonctionnement et à notre vie. La vie c’est le mouvement et le mouvement c’est la vie. Pensez ici à l’activité de notre système respiratoire, cardiaque, digestif, nerveux etc. qui se meuvent en permanence et qui assurent par leur fonctionnalité une certaine forme de mobilité. De plus chaque structure (et j’entends par structure un muscle, un rein, un estomac, un os) est composé de cellules qui s’expansent et se rétractent de façon régulière ce qui donnent aussi un mouvement qui est palpable appelé motilité.

4- Recherche de la cause. C’est une des caractéristiques de notre médecine. Il s’agit simplement de suivre les différentes tensions que l’ostéopathe perçoit sous ses doigts et qui de proche en proche, l’amène à déceler l’origine traumatique du problème. Cette observation implique que bien souvent, l’ostéopathe va travailler à d’autres endroits que là où le patient a décrit ses symptômes.

5- Rétablir la capacité du corps à s’autoguérir. Autrement dit, notre corps a toutes les possibilités de produire les substances nécessaires pour se soigner et l’ostéopathe est présent pour favoriser ce processus.

6- En conclusion, l’ostéopathie est une science car elle s’appuie sur les notions fondamentales de l’anatomie et de la physiologie. C’est aussi un art car elle utilise toute la finesse tactile et palpatoire pour établir une évaluation ostéopathique précise, générale et locale des causes des dysfonctions.

Vous pouvez me rencontrer au Spa Eastman tous les week-ends, sur rendez-vous.

Au plaisir de vous y recevoir!

Jean-Luc GÉHANT
Ostéopathe DO
Président d’Ostéopathie Québec

BIO – Jean-Luc Géhant pratique l’ostéopathie depuis presque 30 ans. Il a exercé son métier dans des milieux aussi différents que celui du sport (soccer professionnel, judo, ski, marathon etc.), de la danse et des enfants. Aujourd’hui, il se consacre plus au monde des nouveaux nés et à tout ce qui touche aux problèmes liés à la tête (migraine, commotions, etc.). Il travaille les week-ends au Spa Eastman.