Catégories
Art de vivre

Modérons nos transports!

Par Édith Smeesters
Biologiste, auteure et conférencière
d’ateliers sur l’horticulture écologique, au Spa Eastman

Le transport représente 17% des gaz à effet de serre (GES) sur la planète et, bien sûr, si vous habitez en ville le transport en commun, le vélo ou la marche sont des solutions réalistes et faciles à adopter.

L'image est tirée du site www.equiterre.org qui propose une initiative dont il sera question plus loin dans ce billet.

Mais si vous devez absolument prendre votre auto, il y a quand même des façons de diminuer votre empreinte écologique. Il est possible d’émettre moins de CO2 en modifiant votre façon de conduire.

  • Par exemple, si vous conduisez « zen » et si vous réduisez votre vitesse de 120 à 100 km/h, vous pouvez économiser jusqu’à 20% de carburant!
  • Un bon entretien de la voiture prolonge la vie du moteur et peut diminuer la consommation de 25 %.
  • Munissez votre véhicule d’un chauffe-moteur : cela peut améliorer la consommation de 15 %.
  • Maintenez vos pneus à une pression adéquate pour économiser de l’essence et prolonger la durée de vos pneus!

D’autres trucs et informations pertinentes sont disponibles à ce sujet, notamment sur le site CAA Québec.Vous pouvez aussi mettre l’épaule à la roue (tiens! c’est le cas de le dire!) en participant à l’initiative d’Équiterre « Je m’active dans mon quartier », une façon de participer à l’amélioration de son environnement, un geste à la fois.

Avez-vous d’autres pistes à nous partager à ce sujet? Quel est votre meilleur truc pour diminuer l’impact du transport sur l’environnement?

Édith

« Un monde meilleur reste une utopie seulement si nous de l’édifions pas » Thomas More