Catégories
Cuisine Tonique

Pourquoi j’ai fait la Cure?

J’ai récemment vécu l’expérience de la cure Fitness et jus du Spa Eastman. Sept jours à boire du jus. Pourquoi?

Je n’avais pas d’objectif de perte de poids. Même qu’il ne fallait pas trop que j’en perde. Alors pourquoi faire une cure de sept jours à ne boire que du jus?

Cure Détox Jus et Fitness au Spa Eastman

Redémarrage à neuf

J’ai 51 ans. Comme j’ai bien l’intention de vivre jusqu’à au moins 100 ans (et en forme à part ça!), le moment était bien choisi pour remettre tous les systèmes à niveau pour débuter la deuxième moitié de ma vie. Je savais aussi qu’une telle cure était un prétexte privilégié pour aller faire le plein d’informations nouvelles sur l’Art de vivre en santé à la manière du Spa Eastman. On fait cela naturellement pour nos ordis, tablettes et téléphones intelligents alors pourquoi ne pas le faire pour soi?

« De nouvelles mises à jour sont disponibles. Voulez-vous les télécharger?
(oui, bien sûr!)
Veuillez redémarrer votre ordinateur… »

Et c’est très précisément ce que me permettait cette cure!

Un nettoyage en profondeur

Je voulais aussi faire cette cure pour m’aider à éliminer les vieilles accumulations de résidus indésirables qui pouvaient s’être accumulés dans mon corps au fil des ans. Depuis le jour où j’ai entendu le Dr Richard Béliveau en donner l’explication pour la première fois il y a environ dix ans, j’ai une image toujours très claire en tête pour m’encourager à prendre soin de ma santé : les cellules malades (notamment les cellules cancéreuses) ont besoin d’un environnement spécifique pour se développer. Si tout est sain au max là-dedans, les petites cellules méchantes n’ont pas de fun et s’éclipsent d’elles-même. Je fais ce que je peux au quotidien par mon mode de vie (alimentation saine, activité physique, gestion de stress, sommeil, etc.), mais un bon gros ménage pour décoller le vieux fond de crasse ne peux jamais faire de tort! Exit les restants de métaux lourds ou les souvenirs de prises d’antibiotiques! On passe le balai dans les coins!

Clarté de la pensée

Buzz. Vous avez cinq nouveaux messages. Buzz. Textos des enfants. Buzz. Invitation au calendrier pour une réunion urgente. Buzz. Un appel Facetime. Buzz. Message sur Skype. Buzz. Buzz. Buzz…

Mon cerveau aussi avait besoin d’une détox. Je comptais sur la cure pour décrasser un peu mes neurones et éviter que mon cerveau ne s’englue prématurément. Depuis quelques temps, j’assiste au triste spectacle de la dégénérescence de la pensée d’un proche atteint de la maladie d’Alzheimer. Dès que je me vois perdre le fil de mes idées, j’ai peur d’être sur la même route. Entre les centaines de  »Buzz » qui nous dérangent maintenant à tout instant, on a à peine le temps de penser. Passer du temps à réfléchir est devenu un luxe. Je me suis offert sept jours de luxe!

Et détox… de l’ordinaire!

En entreprenant cette cure, j’avais aussi un autre objectif en tête. J’avais le goût de casser mon pilote automatique. Me détoxifier de mon ordinaire. Cesser, le temps de cette cure, de faire toujours les choses selon mes mêmes choix, mes mêmes valeurs et priorités… tels qu’ils étaient la dernière fois que je me suis posée la question.

En 2016, une fois qu’on a mis les pieds dans l’âge adulte, quand avons-nous le temps de faire une pause, une pause profonde, d’aller jaser avec ce fond de nous qui sait vraiment comment on va et ce qu’on veut?

Nous sommes nombreux à utiliser l’image du « petit hamster qui tourne toujours trop vite dans notre tête ». On est peut-être aussi nombreux à se dire qu’on est souvent nous-même un petit hamster qui ne prend plus le temps de sortir de la roue qu’il s’est choisie…

Alors voilà. Pour moi, cette semaine de Cure allait me permettre de sortir de ma roue. D’arrêter de tourner. Souffler, pendant sept jours, en dehors de mon ordinaire, tout en rechargeant profondément toutes les petites cellules de mon corps en ne lui donnant que du bon pendant sept jours.

Mission accomplie

Je peux vous décrire ma semaine en trois mots : surprise, plaisir et énergie! J’en suis ressortie extrêmement surprise… d’avoir eu autant de plaisir et d’avoir fini ma semaine avec autant d’énergie, après sept jours à n’avoir bu que des jus!

Lucie