Catégories
Art de vivre

Ralentir. Pour prendre conscience de soi.

Par Lucie Beaudry
Éducatrice somatique, professeure de la Technique Nia, thérapeute par le mouvement et les arts expressifs ainsi qu’artiste en art visuel.

Ralentir… Juste prononcer le mot fait déjà du bien.

Dans un monde de production et de performance, rares sont les occasions où la lenteur se voit valorisée. Et pourtant… Quelque part, il apparaît essentiel de ralentir la cadence pour vraiment prendre conscience de soi et apprendre à mieux se connaître.

Une meilleure connaissance de soi a le pouvoir de favoriser plus de liberté dans nos vies.

Moshe Feldenkrais disait qu’il faut d’abord savoir ce que l’on fait pour pouvoir ensuite faire ce que l’on veut. C’est pourquoi il a développé une approche qui favorise la prise de conscience de soi à travers le mouvement; en prenant conscience de notre façon de bouger, il nous est ainsi possible d’explorer de nouvelles façons de faire et d’améliorer notre usage de soi. Difficile en effet de faire des choix si nous n’avons pas accès à d’autres options… Cette philosophie est omniprésente dans la pédagogie de Moshe Feldenkrais, afin de nous permettre d’élargir notre répertoire de mouvements et d’actions; elle nous permet en fait de mieux traduire nos intentions en actions, dans l’espace et dans nos vies.

 

Concrètement, à quoi ça sert?

• Identifier nos habitudes et préférences corporelles afin de les modifier au besoin;
• Apprendre à apprendre;
• Apprendre à mieux s’utiliser à travers le mouvement;
• Découvrir et sentir notre corps de l’intérieur;
• Améliorer notre image de soi;
• Apprendre à s’écouter pour mieux s’autoréguler;
• Connecter avec notre pouvoir intérieur;
• Accéder à un mieux-être.

N’est-ce pas là un bien beau projet?! Et tout ça grâce à l’apprentissage de la conscience sensorielle à travers le mouvement dans l’espace.

Je vous invite à venir en apprendre davantage sur vous-même et sur cette approche lors du week-end thématique consacré aux enseignements de Moshe Feldenkrais les 5, 6 et 7 novembre prochain au Spa Eastman. Il s’agit d’une approche accessible à tous, en étant respectueuse de vos limites et préconisant votre confort.

Il me fera grand plaisir de vous faire découvrir cette approche d’éducation somatique qui a littéralement transformé ma vie.

Lucie Beaudry
Éducatrice somatique
Thérapeute par le mouvement et les arts expressifs
Professeure de la Technique Nia
Artiste en art visuel