Catégories
Art de vivre

Respecter ses limites pour une rentrée (et année) équilibrée

Pour plusieurs, le mois de septembre est un nouveau départ : la rentrée scolaire, le début d’une formation professionnelle, le commencement de nouveaux projets, le retour au travail et à la routine ou encore la préparation vers une autre saison. Tous ces événements procurent pour certains une dose de stress et pour d’autres de l’excitation face aux changements. Bref, c’est un chapitre important où il est essentiel de prendre soin de nos besoins et de nos limites pour maintenir notre équilibre.

À propos de l’auteur

Marie-Daniel Lussier

Marie-Daniel est thérapeute en relation d’aide depuis 2004. Elle se spécialise et offre des ateliers sur le développement personnel traitant de l’authenticité, de l’écoute de soi et du bien-être.

Être prisonnier

Tous les jours, j’accompagne des gens en consultation privée ou dans mes ateliers, qui se sont oubliés en priorisant les autres ou des tâches non essentielles. Prisonniers de multiples engagements qui ne tiennent pas compte de leurs besoins et de leurs limites, ils se retrouvent en déséquilibre. Conséquemment, ils cultivent le sentiment de courir après un moment d’accalmie, qui n’arrive que trop rarement.  Le découragement, le manque de motivation, la frustration, le sentiment d’envahissement, la fatigue et l’épuisement sont les conséquences premières de cet oubli de soi et de ce non-respect de nos limites.

S’arrêter et se questionner

Pour éviter la concrétisation d’un scénario comme celui-ci, il importe de prendre le temps de s’arrêter et de se questionner sur nos réels besoins et limites face à ce nouveau chapitre.  Que désirez-vous réaliser personnellement à travers votre réalité familiale et professionnelle? Quels sont vos objectifs? Sont-ils réalistes? Si oui, comment pourriez-vous les atteindre? Comment pourriez-vous arriver au mois de décembre sans être épuisé? Écoutez attentivement les réponses, elles sont précieuses. Évidemment nous avons tous des engagements, mais rien n’empêche d’introduire du temps de qualité pour prendre soin de soi et ainsi ne plus s’oublier. Que ce soit par des petits moments d’arrêts au quotidien ou en introduisant une activité physique ou artistique hebdomadaire, il est important de se mettre en priorité.

Par où commencer?

De to do à to be

En suivant la formation en MBSR (Mindfulness Based Stress Reduction / réduction du stress basée sur la plein conscience) avec Alain Gaumont, j’ai intégré à mon quotidien un moyen qui aide à ne pas s’oublier: La TO BE liste. Si vous avez l’habitude de faire une TO DO liste, dès aujourd’hui faites une TO BE liste. Elle vous aidera à respecter vos besoins et vos limites. Vous y inscrivez tout en haut en priorité, avant les tâches ménagères et les prises de rendez-vous, les activités qui tiennent compte de vous et de votre équilibre!

Vous pourriez y inscrire par exemple : méditer, marcher, lire quelques pages de mon livre, appeler une copine, faire dix minutes de Duolingo, m’entrainer, rire, prendre des nouvelles de mes enfants, m’offrir des fleurs, souper en tête à tête avec mon conjoint, etc. En dessous, vous pourriez y inscrire les autres tâches à accomplir.

L’idée est de traiter vos activités personnelles avec la même importance que vos autres engagements. Vous terminerez votre journée, votre semaine, votre mois ou même votre année avec la satisfaction de vous être choisi!

Assumer ses limites

À partir de mon expérience professionnelle et personnelle, j’observe que la partie la plus difficile dans le respect de ses limites, c’est d’assumer les conséquences qui les accompagnent. Une limite vient toujours avec une conséquence. Par exemple : Je participe à une soirée avec des amis et nous avons beaucoup de plaisir. Je commence à ressentir la fatigue, résultat d’une semaine chargée. Je me sens tiraillée entre continuer la soirée et quitter pour aller me reposer. En m’arrêtant, je constate que mon besoin de repos est prioritaire. Je ressens donc une limite à poursuivre la fête. La conséquence est la perte de la continuité de ce moment agréable avec mes amis. Toutefois, prioriser mon repos me permet de passer du temps de qualité avec mes enfants le lendemain!

Apprendre à dire non

Un autre moyen pour respecter ses limites est d’apprendre à dire non. Il n’est jamais agréable de dire non à quelqu’un que l’on aime ou que nous estimons. Ainsi nous faisons face à la peur du conflit, de la déception et de perdre l’affection, voire même l’amour. Toutefois, si nous disons oui alors que ça dit non à l’intérieur de nous, c’est l’amour de nous-mêmes que nous perdons. Alors, apprenez à écouter attentivement vos limites et à leur donner de la valeur en les respectant. Il est probable que votre enfant, votre conjoint, votre collègue ou votre ami soit déçu, mais expliquez-lui avec douceur et respect que votre équilibre est important. Vous deviendrez un modèle d’exemple à suivre pour prendre soin de soi!

Trouver un complice

Comme dernier moyen, je vous invite à créer une alliance avec quelqu’un de confiance pour échanger sur l’évolution de vos objectifs, de vos besoins et de vos limites. Devenez complice de vos bons coups pour être reconnu et encouragé. Et partagez vos moins bons coups pour vous aider à vous ajuster et à respecter vos limites. Vous pourriez prendre des nouvelles une fois par semaine par exemple. La relation est un moyen puissant pour être supporté et ne pas perdre notre équilibre.

Sortir du tourbillon de la vie

En terminant, je vous encourage à ne pas vous laisser emporter par le courant de la vie. Vous avez le pouvoir de choisir à quoi ressemblera votre rentrée scolaire, cette période de changement. N’oubliez surtout pas que le fait de respecter ses limites est un geste d’amour de soi. Essayez, vous cultiverez un sentiment de grande fierté et de profonde satisfaction!

Si vous avez envie d’approfondir votre rapport aux besoins et aux limites comme des moyens importants pour nourrir l’amour de soi, je vous invite à participer à ma prochaine retraite « Le chemin vers l’amour de soi » du 28 septembre au 1er octobre prochain!

Retraite à venir

Le chemin vers l’amour de soi

Du 28 septembre au 1er octobre, animée par MArie-Daniel Lussier

Il est grandement temps d’accueillir cette petite voix qui peut parfois vous talonner et vous saboter pour enfin vous en libérer et faire place à la découverte de l’être exceptionnel que vous êtes.