Catégories
Cuisine Tonique

Trois trucs pour réduire sa consommation de viande

Par Lucie Octeau
Bloguemestre

Je ne suis pas végétarienne. Mais je mange peu ou pas de viande rouge, de moins en moins de volaille et j’essaie de réduire un peu le poisson. Pourquoi? Pour plusieurs petits bouts de raisons. J’ai coupé la viande rouge pour ma santé, je diminue la volaille pour l’éthique et le poisson pour le développement durable. Bien sûr, un autre parlerait des mêmes raisons mais pas dans le même ordre et un troisième n’en aurait qu’une seule pour justifier un végétarisme à 100 %. Et nous aurions tous raison.

Récemment, un ami m’a demandé conseil. Il souhaite réduire sa consommation de viande rouge mais ne sait pas par où commencer. Comme je ne suis pas sorcière, les trucs que je lui ai donnés ne sont pas sorciers non plus!

Trois trucs simples pour diminuer sa consommation de viande

1. Fréquenter des restos végétariens pour :

  • Apprivoiser l’idée en se laissant séduire les papilles d’abord.
  • Goûter à  de nouveaux aliments, de nouveaux ingrédients.
  • Savourer une délicieuse lasagne sans viande, une ratatouille aux légumineuses, un ragoût asiatique au seitan et pourquoi pas un steak de tofu au gingembre!
  • Briser la peur de la monotonie (à ce titre, la formule buffet des restaurants Le Commensal ou celui du Spa Eastman ont le don d’en mettre plein la vue!).
  • Réaliser qu’on mange à sa faim, voire qu’on est même souvent plus en forme après le repas et aussi plus rassasié.

2. Adopter un marché d’alimentation santé

… comme par exemple Tau, Moisson Santé, Viva, Bio Terre, Avril; cherchez celui près de chez vous, il y en a partout maintenant) pour :

  • Voir l’abondance des aliments disponibles.
  • Comprendre que le bloc de tofu n’est plus la seule option.
  • Partir à la découverte de nouveaux aliments.

3. Trouvez des recettes pour passer à l’action!

  • Deux nouveaux livres de recettes végétariennes pour non végétariens ( ! ) voient le jour ce mois-ci. Il s’agit de Les carnivores infidèles de Catherine Lefebvre et Végétarien – Parfois, souvent ou passionnément de Vincent Graton, Jérôme Ferrer et Isabelle Huot. Vous trouverez une présentation de ces deux ouvrages en suivant ce lien vers l’article « Objectif : moins de viande » sur Métro Montréal.
  • Les blogues proposant des recettes végétariennes sont de plus en plus nombreux. J’ai un faible pour le blogue Presque Végé et j’ai un gros gros faible pour le blogue Penser avant d’ouvrir la bouche où vous trouverez non seulement d’excellentes recettes mais aussi des billets informatifs qui ne pourront que vous aider dans votre démarche. Retrouvez les tous à notre blogoliste, en marge de droite de ce blogue, tout en bas. Nous allons d’ailleurs continuer d’alimenter cette liste de nos sites préférés en ce sens.
  • Évidemment, la section « Recettes » de notre blogue continuera de vous partager nos secrets!

Aussi, gardez en tête que vous n’êtes pas obligés de faire un virage à 180 degrés, du jour au lendemain! Ne vous découragez pas mais alimentez plutôt votre curiosité, votre intention, lentement mais sûrement. S’il le faut, allez-y « un repas à la fois », première méthode suggérée dans le billet « Cinq façons de réussir la transition vers le végétarisme » du blogue Penser avant d’ouvrir la bouche. Faute d’être végétarien du jour au lendemain, vous pouvez au moins viser de devenir « Flexitarien » tel que Josée Blanchette le raconte sur son blogue chez Châtelaine!

Un royaume de découvertes : l’Expo Manger Santé et vivre vert

Si vous souhaitez apporter quelque changement que ce soit à votre alimentation, l’Expo Manger Santé et vivre vert est l’événement à ne pas manquer! 

C’est l’occasion de faire de superbes découvertes, notamment grâce aux dégustations.  Pour ceux qui doute encore, je recommande les cretons aux herbes, sans viande, signés Porat, au stand 503 à Montréal! J’en ai servi à une tablée de 8 membres de ma famille un matin, sans dire ce que c’était, et tous n’y ont vu que du feu!

Les ateliers, démonstrations et conférences sont aussi grandement inspirants pour qui veut élargir ses connaissances ou ses pratiques en matière d’alimentation saine. Jocelyna Dubuc, présidente-directrice générale du Spa Eastman prononcera une conférence samedi à 16 h 30 et dimanche à 14 h 45. Aussi, notre coach en alimentation vivante Roxane Vézina, donnera également une conférence vendredi à 18 heures.

Des membres de l’équipe du Spa Eastman seront aussi présents au stand 410 à Montréal et 312 à Québec la semaine suivante.

Pour ma part, j’y fais chaque année quelques précieuses découvertes, tant parmi les exposants, les dégustations, qu’au contenu des conférences. Je vous en souhaite tout autant!

Lucie