Catégories
Art de vivre

Une semaine au Spa Eastman

«Savez-vous pourquoi les astronautes ont bien du mal à vivre dans l’espace?»

Quelques mains timides se lèvent «À cause de l’apesanteur?»

«En partie, oui. Mais surtout parce qu’ils sont en manque de la résonance de Schumann! Ils sont coupés de l’énergie terrestre…. L’être humain vibre à la fréquence de la Terre et lorsqu’il s’en éloigne, il se sent déconnecté et en souffre.  Et pas besoin d’aller jusqu’à la lune pour ressentir cette déconnection: souvent le centre-ville de Montréal suffira!»
Ilona Dowgiallo, naturopathe et physicienne en conférence

Wow… Si je m’attendais à ça!

Cela explique pourquoi je me sens si bien lorsque je me rends à la campagne. Je me reconnecte à la nature, à la fréquence de la planète, en toute harmonie.

Cette prise de conscience est l’une des nombreuses que j’ai eues lors de mon dernier séjour au Spa Eastman. Un séjour, qui pour la première fois, s’est étendu sur une semaine entière.

C’est la propriétaire et fondatrice de l’endroit, l’extraordinaire Jocelyna Dubuc, qui m’a recommandé d’y faire un séjour d’au moins 7 nuits afin de vraiment saisir l’essence et la mission de cet endroit fabuleux qu’elle a conçu il y a une quarantaine d’années.

Il faut dire que mes passages habituels à mon endroit chouchou ressemblent plutôt, en général, à un courant d’air! Un dodo, un soin de masso, une petite rando et go!

En fait, mon plus long séjour en ces lieux a été de 3 nuits au début de l’année 2004. J’y suis venue avec un but bien précis en tête: arrêter de fumer! Je savais que la seule façon que j’y arriverais serait en m’installant ici.  Je me suis isolée, j’ai bien mangé et j’ai consulté les spécialistes sur place. Oui, cela a fonctionné! Je n’ai plus jamais retouché à une cigarette depuis!

Je sais donc que cet endroit est magique. Précieux. Ressourçant. Salvateur. Et au cours des prochains jours, j’y goûterai pleinement!

En plus de profiter de la nature superbe, de m’offrir des soins et de bien manger, j’assisterai aux nombreuses conférences et aux activités.

Premier jour: Je me lève tôt!  (9h00 étant mon heure d’éveil habituel, vous pouvez imaginer que pour moi, 7h00, c’est tout un chambardement! Mais mon effort fut récompensé!) Ici, à chaque matin, un beau rituel est offert pour accueillir le jour nouveau. Tout en admirant la vue magnifique sur le Mont-Orford, j’ai été initiée au Qi Gong; une gymnastique traditionnelle chinoise fondée sur l’équilibre et la maîtrise du souffle!

Décidemment cet endroit est plein de surprises!

Après ce moment zen, j’ai eu droit à une activité très ludique: Une classe sur trampoline!  J’adore la trampoline et je suis très heureuse que son nom soit finalement devenu un mot féminin! Je n’aime pas m’entraîner, alors heureusement, j’ai plutôt le sentiment de m’amuser quand je saute là-dessus!

Vivement le grand air! J’ai toujours adoré marcher dans les longs et si beaux sentiers du Spa! Et comme j’essaie de faire mes 10,000 pas par jour, les nombreux kilomètres tracés en forêt sont parfaits!

Je me régale au restaurant gastronomique du Spa… les plats rivalisent de beauté, de goût, de couleurs et sont toujours garnis de fleurs cueillies sur le site. Pour vous faire saliver: voici ce que j’ai mangé pendant cette semaine transformatrice: Courge musquée avec endives grillées, filet de doré sur lit de riz noir, crêpe de pois chiches et amarante farcie aux épinards et aux pleurotes! Une nourriture qui donne tout plein de vitalité et dont une grande partie des produits proviennent de l’impressionnant potager du spa.

Bien rassasiée, j’assiste à la conférence/atelier de Nicole Dumont. Ce soir, elle a choisi de nous parler du pouvoir créateur de la pensée. Oui. Nous avons le pouvoir de forger nos vies à travers nos pensées et même de réaliser nos rêves les plus fous. Elle nous invite à faire un exercice: Écrire notre rêve le plus fou sur une feuille de papier. Puis, écrire une phrase, au temps présent, qui nous décrit dans notre rêve réalisé! J’ai tendance à croire à cette approche…  J’ai d’ailleurs réalisé plusieurs rêves que j’avais visualisés très fort! Mais ceux qui ne se sont pas réalisés… est-ce parce que je n’y ai pas cru assez fort?  Nicole dit que les pires ennemis dans la réalisation de nos rêves sont les «oui… mais…»!

Puis, j’ai un rendez-vous privé avec Ilona la naturopathe-physicienne qui m’a impressionnée en parlant de la résonnance de Schumann!!

Encore une fois, elle m’a complètement fascinée. Elle utilise, lors de notre séance, un oligo-scan. Un oli-quoi? Un oligo-scan! Un petit scanneur qui, lorsqu’apposé sur certains points de la paume de la main mesure le taux de minéraux que nous avons dans le corps. Les données sont disponibles immédiatement.

Ce que j’en apprends des choses cette semaine!

Dans une des salles de classe, je retrouve Nicole Dumont qui propose une méditation guidée.  «La méditation a été inventée il y a 5000 ans.  À cette époque, l’homme devait aussi apprendre à se calmer…!» C’était bien avant l’ère industrielle et la super-performance… Je me demande ce qui pouvait leur causer du stress à cette époque? Sans doute avaient-ils simplement déjà compris les bienfaits de cette discipline qui apporte tant de bien-être et de focus!

Je continue à me lever plus tôt qu’à mon habitude. Allez-hop! Il est temps de méditer, mais en mouvement, cette fois-ci! Il pleut mais ce n’est pas grave. La séance de Tai Chi a lieu sous le chapiteau, au cœur de la nature. Le nom de certaines positions sont si poétiques:  La Grue Blanche déploie ses ailes, Le Dragon Vert émerge de l’eau, La Fille de Jade lance la navette. Caresser l’encolure du cheval.

Je profite aussi des bienfaits du sauna infra-rouge qui détoxifie le corps d’une façon extraordinaire! Il provoque une sudation qui est de 3 à 6 fois plus intense que le sauna régulier. Les rayons infrarouges facilitent la circulation sanguine, renforcent le système immunitaire, diminuent les tensions et le stress.

Parmi les autres activités que j’ai beaucoup appréciées, il y a le Yin Yoga. Une forme de Yoga lente durant laquelle on exécute toujours le mouvement qui contrebalance celui d’avant! Les torsions de la colonne se passaient bien. Les mouvements de bras aussi. Mais je ne suis toujours pas capable de toucher mes pieds!

Parmi mes moments préférés, il y a ceux durant lesquels j’ai la chance de parler avec Jocelyna, la propriétaire et créatrice des lieux. Une femme si inspirante, intelligente, visionnaire! Elle possède un vaste univers de connaissances et d’expériences qu’elle partage avec beaucoup de générosité! J’ai les yeux grands ouverts (et les oreilles aussi) lorsque je discute avec elle! Tu avais raison, Jocelyna! Il fallait que je passe une semaine ici pour bien saisir et vraiment profiter de tout ce que les lieux ont à offrir! Pour bien comprendre ce que tu as voulu créer!

C’est vendredi. Ma dernière journée… Je suis incapable de partir.  C’est comme si mes pieds étaient aimantés, collés au sol.  Je suis dorénavant connectée à la fréquence de la terre, à la résonance de Schumann et je ne veux pas me débrancher!

Sachez que le Spa Eastman demeure ouvert. Et oui vous pouvez aller vous ressourcer dans cette magnifique campagne que ce soit pour un séjour, ou pour un soin, c’est l’endroit idéal pour refaire le plein d’énergie.

Je reviendrai bientôt, mon cher Spa Eastman.

Geneviève Borne