Catégories
Événements

Un week-end pour un dos en santé

Par Nicole Dumont
Professeure de yoga et auteure

Bonjour!

Je viens vous parler aujourd’hui de la santé de votre dos.

Après plus de 40 ans de pratique en yoga, mon grand plaisir est de transmettre les bonnes recettes, celles qui ont fait leurs preuves pour améliorer et même transformer ma qualité de vie. Celles-ci sont basées sur la philosophie du yoga enseignée depuis quelques milliers d’années, que j’adapte à ma vie de femme active.

Nous sommes  à l’ère où le temps est précieux, pour ne pas dire qu’on lui court après… et on ne prend pas toujours du temps juste pour soi, du tempspour faire le point sur nos limites physiques autant que psychologiques. Le stress est inhérent à notre mode de vie et tôt ou tard, l’effet d’une accumulation nous rattrape.

Les expressions populaires : «J’en ai trop sur les épaules» et «J’en ai plein le dos» ne sont-elles pas éloquentes?  Le dos étant la structure du corps, on devient vite limité si l’on ne prend pas ses malaises au sérieux. L’inconfort et la douleur sont certes des motivateurs importants pour apprendre à gérer son stress mais…par où commencer?

Apprendre à respirer

On doit commencer par la fonction la plus vitale de l’organisme : la respiration. Comme on le sait, le stress a pour effet de raccourcir le souffle, voire même de le bloquer. On aura beau pratiquer des exercices adéquats, les effets bénéfiques en seront réduits de moitié s’ils ne sont pas accompagnés d’une respiration complète propre à régénérer les cellules.

Plusieurs formes de respiration peuvent être pratiquées pour se détendre, se ramener au présent, se concentrer, etc. Le yoga y accorde une importance de premier ordre. C’est un point très important à considérer lorsqu’on « magasine » un cours de yoga.

Pour ma part, je termine tous mes cours par un exercice de respiration. Par exemple, on peut, durant quelques minutes, simplement accompagner consciemment le souffle, sans essayer de le contrôler, en observant le temps que durent l’«inspir», l’«expir» ainsi que les temps de suspension entre les deux.

Mais avant tout, il faut trouver le temps de s’arrêter.

Savoir s’arrêter

Avez-vous une minute à consacrer à votre mieux-être quelques fois par jour?

Bien que l’intention y soit, on doit surtout se donner les moyens de penser à le faire.

S’arrêter une minute permet de respirer consciemment et de ressentir ses tensions. Une fois celles-ci identifiées, plusieurs outils s’offrent à nous pour y remédier et permettre d’ajuster : la posture, l’attitude, la pensée, etc.  Nous pouvons apprendre à compter sur notre conscience corporelle, celle qui porte à s’étirer comme le font les animaux, à frotter vigoureusement le coude que l’on a heurté. Car le corps sait comment être un corps… pourvu qu’on lui en laisse la chance!

Les problèmes de dos

Les problèmes de dos frappent tous les groupes d’âge et c’est au moment où l’on est personnellement atteint que l’on peut mesurer à quel point il est vital d’avoir un bon dos.

Bien entendu, plusieurs approches thérapeutiques ont prouvé leur efficacité pour traiter les maux de dos, dont les causes sont très variées et pas toujours seulement physiques. Quand on dit en soupirant : «J’en ai plein le dos», cela n’a bien sûr rien à voir avec la posture, ni avec un sport ou une chute.

Bien qu’il soit primordial de prendre conscience des causes réelles de nos maux de dos, il n’en demeure pas moins essentiel de passer à l’action pour prendre soin des symptômes. En dehors des thérapies, il y a le quotidien.

Bouger au quotidien

Il s’agit donc de développer une vigilance au quotidien dans la posture assise, car nous passons, pour la plupart, beaucoup de temps dans cette position dans une journée, incluant les repas et les moments de détente.

On peut donc vérifier souvent sa posture tout au long de la journée; alors pourquoi ne pas en profiter pour prendre quelques respirations conscientes. Le simple fait de mieux respirer redresse naturellement le dos, en plus d’oxygéner les cellules et nous donner un regain d’énergie.

Saviez-vous qu’il existe des exercices simples que l’on peut pratiquer en position assise, au travail, à la maison, de même qu’au volant. Un inconfort ou une douleur peuvent être traités dès qu’ils sont ressentis, et cela plusieurs fois par jour, améliorant ainsi la circulation de l’énergie vitale ainsi que la capacité de concentration.

La posture debout nous fournit aussi des indications sur les compensations développées au fil du temps et on peut apprendre à les corriger afin de renforcer la région du dos.

Un week-end pour se donner des outils

C’est en pensant aux gens qui ont besoin de prendre soin de leur dos que  j’ai préparé un programme avec des postures et exercices simples que l’on peut pratiquer séparément. Pas besoin d’avoir une heure devant soi pour se faire du bien!

En prime dans ce programme d’atelier d’un week-end, un temps d’intériorisation pour nous permettre de retrouver la connexion avec nos besoins réels ainsi que nos limites.

Pour connaître les dates des prochains ateliers week-end, consultez les « Retraites et groupes à venir au Spa Eastman » dans la section hébergement de notre site, ou trouvez les dates de ma prochaine conférence/atelier à la page du calendrier d’activités quotidiennes offertes au Spa Eastman.

Amicalement,

Nicole Dumont
Votre guide en yoga au Spa Eastman