Catégories
Art de vivre

La construction de nouveaux pavillons écologiques

Depuis les années 1970, Jocelyna Dubuc, présidente et fondatrice du Spa Eastman, chérit le rêve de proposer une offre d’hébergement écologique fondée sur les meilleurs principes de développement durable. Son voeu sera enfin exaucé pour le 45ième anniversaire de l’entreprise. En effet, nous annonçons notre partenariat avec Solution Era et l’entrepreneur Benoît Lavigueur, tous deux experts en bâtiment écologique, pour la construction de nouveaux pavillons sains, résilients et autonomes, une première dans l’industrie touristique au Canada. Conçues et construites avec une équipe multidisciplinaire, ces « Oasis » constituent la première de plusieurs promesses pour léguer aux générations futures un lieu de ressourcement sensé, qui régénère la nature.

Le développement durable : une valeur de coeur depuis 1977

En 1977, notre approche était certainement avant-gardiste, sinon carrément à contre-courant. Les économies d’eau et d’énergie, la recherche d’aliments naturels, les jardins biologiques, la non-utilisation d’herbicides et de pesticides, la création de compost étaient déjà des pratiques qui favorisaient le respect de la terre et de l’environnement. À travers les années, notre équipe a continuellement instauré de nouvelles pratiques de développement durable et écologique qui répondent aux critères ESG et qui les ont menés à des certifications et distinctions prestigieuses.

Les Oasis Eastman : première promesse d’une vision pragmatique

Ces nouveaux pavillons seront conçus, construits et entretenus afin d’être dans les plus innovants et écologiques au Canada. À travers des standards d’excellence en construction écologique, ce nouveau projet constitue une première action dans le but de réaffirmer le style de vie promu au Spa Eastman depuis 45 ans : sain et régénérateur pour l’humain et son environnement. Grâce à leur conception bioclimatique et leur toiture solaire, les pavillons Oasis offriront protection, confort thermique et énergie solaire indépendamment des infrastructures externes. De plus, la conception épurée et intemporelle ainsi que le choix des matériaux sains, naturels et locaux offriront beauté, confort inégalé et demanderont très peu d’entretien pour les décennies à venir. L’aménagement paysager extérieur sera inspiré des principes de la permaculture et inclura un aménagement comestible et une petite forêt nourricière avec des arbres fruitiers et des plantes médicinales en plus d’un petit étang baignable, le tout au cœur de la forêt.

Nous souhaitons que ces Oasis deviennent la référence en termes d’hébergement touristique sain, écologique et résilient. Nous visons la plus haute note au Canada de la certification LEED Platine, la certification Carbone neutre ainsi que la certification Net zéro qui prouve que le bâtiment produit plus d’énergie qu’il n’en consomme.
Daniel Duquette, directeur général du Spa Eastman

Un vent de renouveau au développement durable

En plus de ses nouveaux pavillons, nous souhaitons profiter de notre 45ième pour insuffler un vent de fraicheur sur cette valeur de coeur. Trois piliers ont été identifiés comme prioritaires dans notre planification 2022-2025 : le respect de l’environnement, l’approvisionnement durable et la contribution sociale.

Aujourd’hui, nous sommes à même de constater l’évolution des nouvelles aspirations des visiteurs. Nous remarquons l’envergure des valeurs de responsabilité sociale des consommateurs qui accordent de plus en plus d’importance au développement durable dans leur choix de destination. Spa Eastman souhaite combler leurs attentes.
Daniel Duquette, directeur général du Spa Eastman

Trois piliers pour léguer le bien aux générations futures

Nous sommes très conscients que la nature est et deviendra de plus en plus la première richesse de l’industrie touristique québécoise. Nous percevant comme la gardienne de notre nature, de notre air pur, de notre forêt, de sa biodiversité qui fournit un habitat pour les espèces, nous mettrons en place un plan d’action pour soutenir et protéger nos précieuses ressources naturelles. Le deuxième pilier : utiliser notre voix pour influencer l’approvisionnement durable. Comme le disait si bien Laure Waridel, chaque dollar est un vote. Ainsi, l’entreprise compte investir pour encourager les pratiques durables. Prenons pour exemple, la cuisine. En date de 2022, nous privilégions toujours les fournisseurs locaux et les produits bios. Ceci n’est pas une tâche légère compte tenu de la position géographique du Québec pour l’agriculture et compte tenu de l’offre limitée en bio d’une saison à l’autre. Nous souhaitons donc utiliser notre pouvoir d’influence pour faciliter le virage bio au Québec, et ce, en passant d’abord par le maintien de notre appui pour l’agriculture raisonnée et locale.

Bien que le Spa Eastman ait atteint de nombreux objectifs, je continue de cultiver des rêves, dont un en particulier : que le Québec soit reconnu comme un lieu où l’on privilégie le bio. Ce rêve est grand, et pourquoi pas ? Vous imaginez le message que cela lancerait au monde entier ? Je rêve que nos gouvernements viennent en aide à tous les producteurs d’aliments biologiques, puisque, plus la production serait importante, plus les prix seraient abordables, donc plus de gens en consommeraient ! Résultat : tout ce beau monde jouirait d’une meilleure santé. Avez-vous pensé aux économies à long terme ? Moins de gens malades signifieraient moins de pression sur notre coûteux système de santé.
Jocelyna Dubuc, présidente et fondatrice du Spa Eastman

En guise de troisième pilier, toujours investies dans la communauté, nous souhaitons aller à un autre niveau. Le Spa Eastman est en démarche pour s’entourer de partenaires dans le mieux-être, la santé et l’éducation avec l’intention de créer une fondation qui permettra d’élargir la portée de notre mission et faire du bien à une clientèle moins privilégiée.


Des images des pavillons Oasis Eastman

Afin de célébrer en grand, notre présidente Jocelyna Dubuc vous présente l’offre qui sera disponible dans la prochaine année.